construction, La construction des ponts Champlain, Construction Richelieu
05
Juil

La construction des ponts Champlain

L’ancien pont Champlain

 

Vous avez voyagé dans les environs de la Rive-Sud de Montréal depuis 2015? Donc, vous avez certainement remarqué la construction impressionnante du pont Samuel-de-Champlain. L’inauguration officielle de ce fameux projet a eu lieu le 28 juin dernier. Cet événement a marqué la fin de vie du pont Champlain, qui a eu 57 ans en cette même journée. Des autos construites l’année de sa naissance ont été les dernières à rouler sur l’asphalte usée de sa chaussée. 

Inauguré le 28 juin 1962, le pont Champlain a marqué une nouvelle étape pour la circulation de Montréal. Tout d’abord, le projet de construction a été lancé par le ministre fédéral des Transports, George Marler, dans le but d’aider la population grandissante de la rive-sud à rejoindre la ville. Ce pont, originalement conçu avec seulement 4 voies (pouvant s’étendre à 6), a été finalement construit à 6 voies, au coût de 35 millions de dollars. Cette somme, qui semble très minime aujourd’hui, équivaut environ à 280 millions en 2016. Donc, bien que d’une moins grande envergure que le nouveau, il n’en demeure pas moins qu’il s’agissait d’un grand projet. Mais qu’en était-il de construire un énorme pont de 3.4 kilomètres en 1957?

construction, La construction des ponts Champlain, Construction RichelieuSa construction

Sous la charge du conseil des Ports Nationaux, la construction commença en 1957 et se termina en 1962. Sur 5 ans, ce conseil et les travailleurs construiront un pont à poutres cantilever. L’utilisation du béton précontraint pour former le tablier était une première au Canada. Cette solution était jugée, au moment de la conception, moins coûteuse que de l’acier. Cependant, la structure supérieure, traversant la voie maritime, est constituée d’acier. Avec plusieurs grues, les morceaux d’acier prennent tranquillement leur place. Allons voir le reportage archivé suivant pour une meilleure idée de l’ampleur des travaux. (Les  55 ans du pont Champlain – Archives de Radio Canada)

Le nouveau pont Samuel-de-Champlain

 

Depuis 1962, le pont Champlain est devenu le pont à travée le plus traversé et achalandé au Canada. Ceci faisant de ce dernier une voie essentielle de la circulation routière de Montréal. Alors, lorsque l’idée de construire le successeur du pont est survenue, c’était un gros casse-tête. Il n’était pas question de fermer un pont pour plusieurs années afin de le démolir et d’en rebâtir un autre. 

Vu la détérioration accentuée de l’ancien pont Champlain, entre autres due à l’utilisation de sel de déglaçage l’hiver, le gouvernement du Canada a mis en place un projet conception-construction pour accélérer la construction de son remplaçant. Le projet enfin élaboré, la construction débuta en 2015, avec un échéancier serré de 42 mois. Le Groupe Signature sur le Saint-Laurent a été mandaté pour réaliser la conception, la construction, le financement, l’exploitation, l’entretien et la réhabilitation du projet de corridor du nouveau pont Champlain. Plusieurs firmes, telles que SNC-Lavalin, ACS, Dragados Canada, EBC, et autres, ont tous fait leur part à la réalisation du nouveau symbole du Grand-Montréal.

La continuité du projet

Officiellement ouvert à la circulation dans les deux directions le 1 juillet 2019, le plus gros projet de construction en Amérique du Nord présentement, voit le jour. Notons par contre qu’il reste beaucoup de travaux à terminer sur ce méga projet. Plusieurs années de travaux sont encore à compléter, incluant l’installation du nouveau train REM, les voies piétonnières, les bretelles d’accès et le nouveau pont de l’Île des Sœurs.

Montréal n’est pas encore près de voir la fin de la construction dans ce secteur. Commençant en 2020, le nouveau casse-tête de l’industrie de la construction : comment démolir l’ancien pont Champlain? Dans le passé, nous aurions mis du TNT et bang, le pont envolé. Par contre, aujourd’hui, ce n’est pas aussi facile. Nous ne parlons plus de démolition pour le pont Champlain, mais plus d’une déconstruction. La meilleure solution est toujours inconnue au problème de déconstruction. Les firmes mandatées verront-elles la fin de cette tâche monstrueuse?

Finalement, si vous êtes intéressé par les anciennes méthodes de construction pour réaliser des œuvres qui résistent au défi du temps? Allez consulter notre article sur la Cathédrale Notre-Dame-de-Paris. (Construction Richelieu – La construction il y a 850 ans)

construction, La construction des ponts Champlain, Construction Richelieu